lundi 29 juin 2020

Nos petites crêpes à l'asiatique au vert... parce que des fois la cuisine est fourbe !

On me demande des fois si la cuisinec'est simple... et en bon normand, un normand du sud du sud, jeréponds, des fois oui et des fois... Bon, c'est plus souvent un ouiet quand c'est un non je précise que ce n'est pas une raison pour nepas essayer.
La cuisine c'est simple sauf quecertaines fois elle peut être fourbe ! Et ces fois-là ilsuffit qu'un grain de sel vienne se coller dans le machin pour quetout aille de travers et là rien de rien à faire pour redresser labarre et à l'eau s'en va quelquefois le plat. Et dans le domaine dela fourbitude il y a un ingrédient auquel il vaut mieux ne pas sefier c'est... la farine ! Surtout si tu pars avec l'intentiond'en faire du pain ou quelque chose qui y ressemble...
La farine peut être fourbe en vousprenant par surprise à bien des occasions. Subitement elle peuttrouver que ce n'est pas le moment de lui tremper les pieds et ladose d'eau que tu lui mélanges et qui fait habituellement un jolipain, d'un coup se transforme en la plus liquide des p?tes au pointde te couler encore des doigts... Ou au contraire la voir setransformer en brique alors qu'habituellement tu réalisais uneonctueuse p?te à pancake coulant de bonheur ! La farine estfourbe, je vous le dit !
C'est malheureusement ce qui est arrivéà Nicolas, mon complice de cuisine pendant la réalisation de cesjolis flaky scallion pancakes with shallots trouvées sur le blog deLisa, le très conseillable Healthy Nibbles. Alors que chez moi lafarine se montrait fort courtoise et s'étalait avec complaisance,chez lui avec les mêmes quantités, au gramme près... Au bout de larecette j'étais aussi joyeux que Nicolas était triste devant unrésultat décevant. Ces choses arrivent en cuisine, surtout doncquand la fourbe farine n'est pas d'humeur !
En tout cas voilà la recette telle queje l'ai réalisée et ensuite dévorée après l'avoir mise au vert !Je ne saurais que trop vous conseiller de passer voir la vidéo deLisa si vous avez le moindre doute sur la préparation.
Nos petites crêpes à l'asiatique auvert...
Ingrédients :
Pour les crêpes : 300g de farine(j'ai utilisé de la T55) – 1càc de sel – 18cl d'eau – del'huile d'arachide ou de colza – 2 échalotes – 4 cives – ¼ decàc de 5 épices
Pour garnir : 200g de petits poisfrais – 200g de fèves fra?ches – 4 poignées de poussesd'épinards – 4 tiges de coriandre effeuillées (vous pouvez laremplacer par de la menthe) – 4 càs de noix de cajou
Pour la sauce : 4càs de saucesoja – 1càs de sucre en poudre – ½ càc de vinaigre balsamique– ¼ de càc de sriracha
Mettez la farine dans la cuve d'unbatteur équipé d'un crochet, ajoutez l'eau et le sel. Battez letout jusqu'à obtenir une p?te homogène puis continuez pendant 5minutes. Vous pouvez bien s?r si vous avez la patience le faire àla main.
Faites une jolie boule, si ?a colleencore un peu farinez votre table et redonnez quelques tours à lap?te. Mettez en tout cas la boule dans un saladier, couvrez etlaissez reposer une heure. Vous pouvez d'ailleurs réaliser la p?tela veille, dans ce cas elle attendra au frais.
Pendant ce temps, pelez les échaloteset les cives et émincez-les le plus finement possible, donc en trèstrès fines tranches. Hachez très grossièrement les noix de cajou.
Mettez tous les ingrédients de lasauce sauf les graines de sésame dans une petite casserole etfaites-la réduire à feu doux jusqu'à ce qu'elle deviennesirupeuse. Ajoutez alors les graines de sésame et laissez refroidir.
Faites cuire les petits pois et lesfèves dans une casserole d'eau salée bouillante 1 minute ou 2.?gouttez-les puis jetez-les dans une casserole d'eau bien froide.?gouttez-les de nouveau.
Préparez alors les crêpes. Huilezvotre plan de travail, un peu généreux mais pas trop.
Séparez votre p?te en 4.
Commencez à aplatir la p?te à lamain après l'avoir huilée, ni trop ni trop peu... puis étalez-laau rouleau. Si elle glisse sur le plan de travail c'est trop d'huile,si elle colle au rouleau c'est qu'il n'y en a pas assez ! Entout cas vous devez obtenir un grand rectangle et voir la table partransparence, c'est donc très très fin ! Parsemez dessus ¼ del'échalote, de le cive et du 5 épices. Repliez les deux plus grandsc?tés du rectangle en porte-feuille, puis recommencez une fois.Vous devez donc obtenir une longue bande de p?te. Roulez-la enescargot puis aplatissez-la d'abord à la main puis de nouveau aurouleau. Vous devez obtenir une crêpe d'une petite vingtaine de cm.
Faites la alors cuire de suite, dansune poêle avec 1càs d'huile à feu moyen jusqu'à ce qu'elle soitdorée et croustillante des deux c?tés. Déposez-la sur une grillepuis faites de même avec les trois autres boules de p?te.
Vous pouvez aussi réaliser les 4crêpes puis les faire cuire mais comme elles vont coller sur votreplan de travail, je déconseille. Faites-les plut?t cuire les unesaprès les autres et réchauffez-les à la fin avant de les déguster.
Quand toutes les crêpes sont prêtesvous pouvez les garnir avec les pousses d'épinards, les petits pois,les fèves, les noix de cajou et les arroser de sauce.
Mais pourquoi, vous voyez d'autresfourbes de la cuisine vous ? est-ce que je vous raconte ?a...

samedi 27 juin 2020

Energy balls follement énergiques et choconoisette... parce que l'energy en boulettes c'est bon !

J'ai toujours un problème quand jevois arriver des « nouveautés » dans notre joyeux mondede l'alimentation, en fait j'ai même plusieurs problèmes quiprennent la forme de petites voix intérieures dont je crois vousavoir d'ailleurs déjà parlées par ici... 
Dès que je vois arriver une de cesnouveautés, c'est toujours pareil, j'ai une de ces voix qui me piquela curiosité en me disant tu devrais aller y voir de plus près, ?aa l'air tellement choupi... Oui, je sais certaines de mes voix jouentsur des cordes inattendues !
Mais bien vite une autre s'amène pourme dire... tu ne vas pas céder aux sirènes de la nouveauté, tu asdéjà tellement à faire avec la tradition, et puis la mode estcomme dans tous les domaines futiles et de passage... Ce à quoi lapremière rétorque, la nouveauté peut aussi être porteuse de biendes plaisirs et découvertes, tu ne risques que d'aimer... Avant quela deuxième contre-attaque ou de détester !
Au bout d'un moment je dois avouer queje laisse mes voix continuer le débat toutes seules et qu'ellesfinissent généralement en s'envoyant au visage tout ce qui s'estmangé un jour ou se mangera un autre et que moi du coup j'suis pasbeaucoup plus avancé ! Alors des fois je go?te et d'autresfois... Ainsi vont mes petits questionnements alimentaires...
Et c'est ce qui est arrivé il y a quelques temps lointains avec lesenergy balls que j'ai mis très très longtemps à faire passer à lacasserole avant... d'aimer ! Et comme je me demandais ce que jepourrais bien préparer avec la p?te à tartiner Maman Outang quej'avais re?ue à la maison il y a peu, je me suis dit quem'énergiser la boulette ne serait pas une si mauvaise idée !
Energy balls follement énergiques etchoconoisette...
Ingrédients : 60g de p?te àtartiner choconoisette (j'ai utilisé la p?te à tartiner MamanOutang je vous en reparle en fin de recette) - 1 quinzaine de dattesbien moelleuses – 4 càs de flocons d'avoine – 4 càs d'amandesentières – 2 càs de cranberries séchées – 2 càs de beurre decacahuètes
La recette ne peut pas être plussimple ! Commencez pas faire légèrement torréfier les floconsd'avoine dans une poêle. Ce n'est pas obligatoire mais moi j'aimebien.
Mettez ensuite dans le mixer, lesdattes, les amandes et les cranberries et mixez tout ?a sans tropinsister. Ajoutez les flocons d'avoine et redonnez quelques tours demixer. Ajoutez enfin la p?te à tartiner et le beurre de cacahuèteset mixez juste le temps de tout mélanger.
Vous n'avez plus alors qu'à former desboulettes, les miennes faisaient environ 20g... soit 20g, et à lesmettre quelques heures au frais avant de les déguster.
La p?te àtartiner Papa Outang n'est pas en soit une p?te mais une préparationà base de noisettes, cacao, fleur de coco et rapadura et... riend'autre ! Une préparation qui va vous permettre en y ajoutantdu lait ou une boisson végétale (une boisson à l'amande ou à lanoisette par exemple) de réaliser vous-même une p?te peu sucréeet fort savoureuse ! Je vous laisse découvrir les engagementsque porte aussi la marque parce que ses points forts ne se résumentpas seulement à ses qualités gustatives comme vous le verrez parchez eux : Maman Outang
Mais pourquoi, ils en étaient oùd'ailleurs dans leur discussion les deux... est-ce que je vousraconte ?a...

dimanche 21 juin 2020

Notre cobbler aux pêches et framboises... parce que j'ai perdu la glace à la vanille...

J'ai un problème avec le rangement...enfin en fait je n'en ai pas un, j'ai autant de problèmes qued'objets à ranger. Je l'ai déjà dit par ici je suis un bordéliquequi a choisi d'utiliser des types de « rangements »adaptés à son problème. Je range donc par piles, par tas, parpaquet... certains diront qu'en fait je ne range pas et je doisavouer qu'ils n'ont peut-être pas complètement tort.
Du coup quand ce matin nous avonsdécidé, avec Nicolas, de préparer un joli cobbler aux pêches, jeme suis dit qu'une jolie boule de glace à la vanille par dessus,comme on fait souvent avec les cobblers de l'autre c?té del'Atlantique, ?a le ferait. Sauf que quand tu habites dans unemaison où il y a trois congélo et demi...
Bon on peut éliminer le demi vu qu'ilest sensé être réservé aux produits de la mer... Enfin comme ilm'arrive d'y poser d'autres choses en attendant que je les « range »à leur place... il arrive aussi que je retrouve par là quelquescuisses de poulet ou boulettes en sauce moins maritimes qu'elles nedevraient l'être à cet endroit. Parce que si je suis bordéliquedes fois c'est juste parce que j'ai oublié que j'ai posé...Forcement c'est difficile de savoir où quand tu as oublié quoi !
Ce matin je me suis demandé pendantquelques secondes si j'avais une chance de trouver de la glace à lavanille avant le prochain millénaire avant de lancer à Marie, laseule boussole de la maison, si jamais elle savait... Et quand j'aivu que même elle ne semblait pas... Je me suis rappelé que j'avaisvu un tripotée de jolies framboises au fond du jardin et que ?al'ferait bien avec notre cobbler aux pêches !

 
Notre cobbler aux pêches
Ingrédients : 5 jolies pêchesblanches – 2 càs de confiture de pêche – 120g de beurre mou –150g de sucre en poudre - 1 ?uf - 120g de farine – 1càc de levurechimique
Mélangez le beurre et le sucre dans unsaladier. Ajoutez l’?uf et mélangez de nouveau. Ajoutez la farineet la levure chimique et mélangez une dernière fois, n'insistez pastrop.
Mettez une quinzaine de minutes aucongélateur.
Pendant ce temps pelez les pêches puiscoupez-les en quartiers.
Mettez les pêches dans un plat,ajoutez la confiture de pêche et mélangez.
Sortez la p?te du congélateur etcouvrez-en les pêches. Pour ?a j'ai pris des morceaux de p?te quej'ai aplati entre mes mains avant de les poser sur les pêches. Ditcomme ?a ?a ne semble pas très sexy mais c'est efficace. La p?teressemblant à une p?te à cookies vous n'arriverez de toute manièrepas à l'étaler en une fois.
Enfournez dans un four préchauffé à180° pendant une trentaine de minutes.
Une fois le cobbler prêt, vous pouvezjuste le laisser tiédir ou refroidir et le servir, si vous laretrouvez, avec de la glace, où avec des framboises comme moi etquelques feuilles de menthe.
Mais pourquoi, d'ailleurs il est où letroisième congélo... est-ce que je vous raconte ?a...

jeudi 18 juin 2020

Pommes de terre de Primeur en salade il était une fois dans l'ouest parce que la saison des pommes de terre de primeur c'est maintenant !

Les pommes de terre de primeur sontdonc arrivées depuis avril et vous pourrez les trouver jusqu'au 15ao?t, alors profitez-en ! Chez nous, elles sont régulièrementsur la table des déjeuners ou des d?ners partagés, parce qu'onaime leur petit go?t de noisette, parce qu'elles sont faciles àcuisiner, sans même les éplucher, il faut surtout laisser leurpetite peau pelucheuse, et parce qu'elles se prêtent à bien desrecettes ! Elles seront particulièrement à leur place si vousles faites rissolées, en salade, au four, à la vapeur... pas besoinde les dénaturer pour profiter au mieux de leur chair raffinée etde leur petit go?t sucré !
Aujourd'hui c'est en salade que je vouspropose de les préparer, juste cuites à la vapeur pour qu'ellesgardent leur go?t particulier et soient juste fondantes,accompagnées de quelques ingrédients qui vont vous faire voyager endirection de l'ouest !
Pommes de terre de Primeur en salade ilétait une fois dans l'ouest
Ingrédients : 1kg de pommes deterre de primeur - 1 épi de ma?s - 2 oignons nouveaux - 1 pimentdoux vert - 1 piment doux rouge - 3 càs d'huile d'olive - 1 càs devinaigre de cidre - 2 càs de sauce barbecue - 2 tiges d'anetheffeuillées
Lavez et coupez les pommes de terre deprimeur en quatre.
Coupez l'épi de ma?s et les pimentsen tranches d'environ 1 cm.
Dans un panier vapeur, faites cuire lema?s et les pommes de terre de primeur. Au bout de 15 minutesretirez le ma?s et laissez cuire les pommes de terre encore 5minutes. Laissez refroidir.
Coupez le vert de l'oignon en finestranches et émincez le blanc.
Versez dans un bol l'huile, levinaigre, la sauce barbecue. Salez, poivrez et mélangez.
Répartissez-les dans les assiettes etajoutezles piments et l’oignon. Versez la sauce et parsemezl'aneth.
Article sponsorisé
Mais pourquoi, et si on les faisaitrissoler maintenant ? est-ce que je vous raconte ?a...

mardi 16 juin 2020

Tarte aux tomates amandes herbes et fleurs... parce que Yotam Ottolenghi...

En cuisine j'ai quelques chefs oucuisiniers que je suis à la trace tel le chien truffier à larecherche de sa... truffe ! Et d'ailleurs plusieurs d'entre euxviennent d'outre Manche. Comme quoi la cuisine en Angleterre mérited'après moi bien mieux que... enfin ?a s'est bien arrangé depuisle temps lointain où on pouvait jouer aux billes sur la table desrestaurants avec leurs petits pois et où certaines sauces avait plusdu visqueux que du véritablement réjouissant. Et parmi cescuisiniers qui ont posé leurs casseroles par là-bas, il y en a unque je suis donc comme le chien précédemment cité, YotamOttolenghi !
J'aime sa cuisine cosmopolite, cettecuisine empreinte de ses origines attrapées du c?té de Jérusalemet mélangées à tout un tas d'autres influences pour composer ainsides propositions plus que réjouissantes et gourmandes.
Et aujourd'hui en me baladant dans monpotager, j'ai remarqué qu'années après années les jolies fleursde bourrache et les herbes aromatiques prennent de plus en plus deplace...
Bon, rien d'étonnant puisque monpotager, malgré mes suppliques, continue à faire à peu près cequ'il veut. Et pourtant je vous assure que j'y met de la bonnevolonté et que je lui parle presque tous les soirs, que je fais àchaque fois la longue liste de ce que j'aimerai y voir pousser... et,vous n'allez pas le croire, rien n'y fait. J'ai beau parlementer, iln'écoute rien ! Bon, un jour quand j'aurai usé mes argumentspotagers je passerai peut-être à la binette, mais avant de tellesextrémités, j'ai encore quelques discours à tenter...
Du coup beaucoup de bourrache etd'herbes et moins d'idées pour les passer en cuisine. Elle continuejuste à ravir les abeilles du coin, ce qui, somme toute, n'est déjàpas mal... Jusqu'à ce que je me dise que j'irais bien y voir du c?téde Yotam Ottolenghi des fois qu'une de ses recettes tout en fra?cheurse prête à se faire fleurir. Et c'est comme ?a que je suis tombésur cette tarte à la tomate et aux amandes que j'ai décidé decouvrir d'herbes et de fleurs... 
Tarte aux tomates amandes herbes etfleurs...
Ingrédients : 1 ou 2 bellestomates –1 rouleau de p?te feuilletée – 60g de beurre bienmou - 45g d'amande en poudre – 30g de chapelure – 1 gousse d'ail– 15g de parmesan – 45g de ricotta - 1 douzaine de feuilles debasilic (si possible de différentes couleurs) – 2 branche d'origanfrais effeuillé - 1 douzaine d'olives dénoyautées à l'huile –des fleurs de bourrache – sel et poivre
Commencez en mixant ensemble dans unbol le beurre et l’?uf, puis ajoutez en mixant l'ail passé aupresse-ail et l'amande en poudre. Arrêtez le mixer et ajoutez leparmesan, la ricotta et la moitié de l'origan, poivrez et mélangezle tout rapidement, vous pouvez aussi le faire à la cuillère.
Tapissez un moule à tarte beurré etfariné avec la p?te feuilletée, vous pouvez éventuellement laprécuire un peu. Mon moule fait 22cm mais je pense que vous pouvezpousser à 24cm.
Tartinez la crème aux amandes dans lefond et déposez par-dessus la tomate coupée en tranches d'un demi-centimètre. Parsemez l'origan restant et au four ! Pendantun trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180° ensurveillant la cuisson pour que la p?te ne br?le pas.
Une fois sortie du four laissez un peutiédir et transformez votre tarte en joli jardin en parsemant dessusles olives, les feuilles de basilic et les fleurs de bourrache !
Mais pourquoi, retourner à Londrespour m'attabler chez Ottolenghi... bient?t... est-ce que je vousraconte ?a...

lundi 15 juin 2020

Nos gnocchis à la romaine à la polenta... parce que j'aime la polenta !

Il y a des aliments qui n'ont pas ledroit de cité chez moi... il y en a plein, plein simplement parcequ'un des habitants tord un nez de fouine à qui on proposerait unmanteau en vison pour l'hiver. Et il y a d'autres aliments, lesmalheureux, qui ne font pas cet effet à un seul de mes mangeurs maisà tous à la fois ! Et là forcément c'est le drame, le dramepour eux qui se retrouvent devant un repas maudit et le drame pourmoi qui ai passé quelquefois bien du temps en cuisine pour meretrouver seul devant une casserole bien pleine.
Et malheureusement un de ces alimentsest la polenta ! Parce que forcément quand je prépare un platc'est qu'au minimum j'aime ?a... enfin presque, il m'arrive parfoisde préparer tripes ou andouillettes juste pour faire plaisir, parceque moi déjà sentir ces choses... alors les manger... Bon, donc àde rares cas près, je cuisine ce que j'aime et ce que j'aimeraipartager.
Et cette polenta que j'aime crémeuse,crémeuse... fondante... j'en mangerais jusqu'à plus soif ! Du coupquand je suis tombé sur une jolie recette de gnocchis à la romaine,une recette qui est normalement préparée avec de la semoule, je mesuis dit que ?a serait une nouvelle occasion de proposer deredécouvrir la polenta à mes mangeurs. Et comme mon compliceNicolas a eu la même envie en voyant la recette... il n'en fallaitpas plus pour nous lancer dans cette nouvelle aventure culinaire.
Nos gnocchis à la romaine à lapolenta...
Ingrédients :
Pour les gnocchis : 120g depolenta – 50cl de lait - 40g de beurre – 1 jaune d’?uf –3càs de parmesan – 2 tiges de marjolaine effeuillée - sel etpoivre
Pour la sauce tomate : 400g deconcassée de tomate – 1 oignon – 2 gousses d'ail – 4 tigesd'origan effeuillée - 1càs d'huile d'olive - ½ piment – sel
Commencez en préparant la sauce. Pelezpuis coupez en fines tranches l'oignon et l'ail. Coupez trèsfinement le piment. Faites chauffer l'huile dans une grande sauteuseet faites-y revenir l'oignon à feu doux jusqu'à ce qu'il commence àdevenir translucide. Ajoutez l'ail, le piment et l'origan, mélangezle tout et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que les oignonscommencent à dorer.
Ajoutez alors la concassée de tomate,mélangez bien le tout, ajoutez un demi-verre d'eau et faites revenirjusqu'à obtenir une sauce onctueuse. Mixez finement et réservez.
Préparez alors les gnocchis. Faiteschauffer le lait avec 20g de beurre et une belle pincée de sel.
Lorsque le lait arrive à ébullition,ajoutez la polenta, tournez vigoureusement au fouet jusqu'à obtenirune polenta crémeuse assez ferme, enfin pas trop ferme quand même.
Retirez du feu, ajoutez le jaune d’?ufet le parmesan en remuant constamment. Quand le tout est bienmélangé, c'est prêt !
Maintenant vous avez deux possibilitépour faire les gnocchis. Soit vous étalez p?te au rouleau sur unpapier sulfurisé après l'avoir laissé légèrement tiédir. Faitesalors une plaque d'environ 1cm d'épaisseur et mettez au fraisenviron 30 min. Vous n'avez alors plus qu'à tailler des cerclesd'environ 6cm de diamètre. Le problème de cette manière c'estqu'il y a beaucoup de chutes...
Du coup vous pouvez aussi choisir uneautre méthode. Il faut dans ce cas mettre la p?te toujours sur unpapier sulfurisé et cette fois de le rouler de manière à obtenirun rouleau d'environ 6cm de diamètre. Enveloppez le rouleau dans unfilm alimentaire et laissez refroidir. Vous pouvez alors couper destranches et ne rien perdre.
Versez alors la sauce tomate dans unplat et déposez joliment les gnocchis par-dessus. Parsemez leparmesan et arrosez le beurre restant après l'avoir fait fondre.
Enfournez dans un four préchauffé à180° pendant une quinzaine de minutes en surveillant la cuisson,puis passez très rapidement sous un gril br?lant. Et commetoujours, la polenta ?a n'attend pas !
Mais pourquoi, qu'est-ce qu'on peutfaire d'autre avec de la polenta ? est-ce que je vous raconte?a...

mardi 9 juin 2020

Notre tatin aux pêches couverte de financier... parce que le financier...

Depuis le temps que je cuisine, lefinancier est sans doute le biscuit-g?teau que j'ai le plus souventréalisé. Va savoir pourquoi... enfin peut-être parce que ces jolisrectangles sont aussi simples à préparer que savoureux à dégusteret que comble de bonheur, ils se gardent parfaitement... bon ils segardent pour peu que l'on arrive à y résister !
Je n'ai pas toujours été un cuisinierdu quotidien comme je l'ai déjà raconté par ici, les post-ados,comme je l'étais quand je ne cuisinais pas ont souvent d'autrespréoccupations que la bouffe. Je ne vous referais pas la longueliste de ce qui me passionnait alors où le mot fille se trouvait unnombre incalculable de fois. Et du coup j'ai comme tout le mondecommencé en cuisine avec beaucoup, beaucoup, beaucoup... de douteset de questionnements.
Je dis toujours qu'en cuisine il n'y apas de questions malvenues, sans doute parce que pendant mes premierspas je me souviens que j'ai demandé combien il y avait d'ingrédientsdans un quatre quarts ou s'il fallait retourner une tatin avant ouaprès l'avoir cuite... Quand on ne sait pas il n'y a pas demauvaises questions, il y en a juste quelques-unes qui font qu'on teclasse tout de suite dans la catégorie des non-cuisinants.
Forcément avec le temps ?a va mieux,même si je continue à poser plein plein plein de questions auxcuisiniers et aux p?tissiers que j'ai la chance de croiser, mais aumoins il y a bien des choses que j'arrive au moins à imaginer.
J'aime les pêches, les blanches depréférence, et en l'apprenant Nicolas mon complice en cuisine m'atrouvé un joli cobbler aux... pêches, bien s?r. Sauf que je nesais plus bien comment à un moment il y a une bifurcation qui aretourné le cobbler, que nous ferons sans doute plus tard, pour letransformer en tatin couverte de... p?te à financier ! Il sepasse décidément de dr?les de choses dans nos cuisines virtuelles.
Notre tatin aux pêches couverte definancier...
Ingrédients : 4 pêches blanches – 1douzaine de framboises – 90g de sucre en poudre
Pour la p?te à financier :150gde beurre doux - 90g de poudre d'amande (bien fine sinon je vousraconte dans la recette) – 120g de sucre glace – 60g de farine –150g de blanc d'?ufs
Commencez en préparant la p?te àfinancier. Mettez le beurre dans une petite casserole et faites-legrésiller à feu moyen jusqu'à ce qu'il devienne noisette.Attention noisette pas noir sinon on recommence ! Ensuite filtrez-le.Pour cela j'utilise une passoire couverte de gaze, ?a permet derécupérer toutes les impuretés.
Mettez dans un saladier le sucre glace,la poudre d'amande et la farine et mélangez bien le tout.
Ajoutez les blancs d'?ufs et mélangez,ne fouettez pas, mélangez. Ajoutez le beurre et mélangez denouveau. Laissez reposer le temps d'un café ou deux, une demi-heureau moins.
Versez les 90g de sucre en poudre dansune petite casserole et à feu assez doux faites-en un caramel enl'enlevant quand il commence à peine à colorer, un caramel clairdonc !
Versez-le tout de suite dans votremoule puis faites le couler pour qu'il couvre le plus possible lefond. J'ai utilisé un moule à charnière de 20 cm de diamètre.
Coupez les pêches en deux, normalementle noyaux va se retrouver d'un c?té, enlevez-le délicatement avecla pointe d'un couteau. Pelez les pêches puis posez-les au fond dumoule c?té coupé vers le fond. Déposez les framboises entre lespêches.
Versez par dessus la p?te à financieret finissez en la lissant.
Enfournez dans un four préchauffé à180° pendant environ 35 minutes. Le temps dépendant comme toujoursdu four et du moule, vérifiez que c'est bien cuit dedans en piquantle g?teau.
Attendez un peu avant de démouler, pastrop sinon le caramel va se figer et il risque de partir avec lemoule. Terminez en parsemant éventuellement quelques framboises etquelques feuilles de menthe.
Mais pourquoi, bon et maintenantcobbler ? est-ce que je vous raconte ?a...

lundi 8 juin 2020

Mon tajine de poulet aux pruneaux d'Agen et quelques bons souvenirs du c?té des pruniers...

Il y a quelques années j'ai eu lachance d'aller du c?té d'Agen vers la fin du mois d’ao?t pourvoir la récolte des prunes et assister à leur transformation enjolis pruneaux d'Agen !
Et j'avais assisté là à cettehistoire qui commence donc sur des pruniers, des arbres couverts deprunes d'Ente, les seules autorisées par l'IGP qui protège les pruneaux d'Agen. Bien s?r avant il y a déjà bien du travail surles arbres pour arriver à ce résultat. Il faut les tailler pour queles prunes soient belles mais aussi, pour réduire les traitements,il faut que les pollinisateurs passent par-là à l'époque de lafloraison et il faut aussi irriguer tous ces arbres de préférencede manière naturelle.
Il faut donc beaucoup de travail pourarriver à la prune que j'ai vu être récoltée.
Et dès la fin de cette récolte, vientle temps du séchage pour transformer la prune en pruneau. Et làencore il faut des attentions pour que le séchage arriveparfaitement à son terme. Une fois les jolis pruneaux séchés ilreste encore à les trier et à les conserver pour qu'ils finissentenfin sur nos tables.
J'ai toujours aimé aller voir commentse passent les choses, et cette fois comment les hommes de passiontransforment avec patience une prune en pruneau. Alors quand lespruneaux d'Agen m'ont proposé de réaliser une recette, je me suissouvenu de ces moments, des gens que j'ai rencontrés là-bas et j'aicherché un plat convivial et de partage qui laisse une placed'honneur à leurs jolis pruneaux !
Mon tajine de poulet aux pruneauxd'Agen
Ingrédients : 1 douzaine de beauxpruneaux d'Agen – 4 blancs de poulet – 90g de pois chiches cuitsau naturel - 1 bel oignon - 4 càs de concassé de tomates – 2 càcde raz el hanout – 1càs d'huile d'olive – 40cl de bouillon devolaille – 4 feuilles de laurier – 4 tiges de thym – 1càs demiel liquide – 4 càs d'amandes entière (avec la peau) - sel etpoivre
Pour le boulgour : 300g deboulgour – 10g de beurre – 6 tiges de coriandre
Coupez les blancs de poulet en groscubes. Pelez, coupez en deux l'oignon puis coupez-le en tranches bienfines. Concassez les amandes très grossièrement. Hachez finement lacoriandre.
Faites chauffer l'huile dans unecocotte, ajoutez-y le poulet et l’oignon et faites revenir jusqu'àce que les morceaux de poulet commencent à être dorés de tous lesc?tés.
Ajoutez alors le raz el hanout, lelaurier et le thym, salez, poivrez et mélangez pendant 1 minute.Ajoutez le concassé de tomate et le bouillon et portez le tout àébullition. Ajoutez les pois chiches, les pruneaux d'Agen et lemiel, couvrez, baissez le feu et faites cuire une dizaine de minutes.
Découvrez et poursuivez la cuisson 5minutes à découvert. Ajoutez un peu d'eau en cours de cuisson sinécessaire.
Pendant la cuisson du tajine, préparezle boulgour en le faisant cuire selon les indications portées surl'emballage. Une fois cuit, égouttez-le et ajoutez-lui le beurre.
Au moment de servir mélangez lacoriandre avec le boulgour, déposez-le dans les assiettes puisservez par-dessus le tajine de poulet aux pruneaux d'Agen et terminezen parsemant les amandes.
Vous pouvez retrouver les pruneaux d'Agen sur leur site, sur leur page Facebook et leur page Instagram.
Article sponsorisé 
Mais pourquoi pas, et un p'tit dessertaux pruneaux maintenant ? Est-ce que je vous raconte ?a...

dimanche 7 juin 2020

Nos scones aux courgettes et au fromage parce que les sentiers battus peuvent se transformer en chemins de traverse...

On me demande de temps en temps sitelle ou telle recette est toujours si... en gros si un clafoutissans cerises, un houmous sans pois chiche voire même une quiche avecde l'ananas... enfin ?a non... mais donc si tous ces plats peuventencore porter leur nom et être des clafoutis, des houmous ou unequiche après avoir autant maltraité la recette d'origine. J'adorele clafoutis avec de jolies cerises dedans, des cerises dont on n'asurtout pas enlevé le noyau. J'adore tout autant le houmous avec despois chiches doucement cuits et auxquels on ajoutera un filet d'huiled'olive seulement à la fin. Et forcément je ne résiste pas à unequiche lorraine préparée avec une jolie crème, des ?ufs etquelques beaux lardons et... et... surtout pas de fromage.
J'adore donc toute ces préparations etbien d'autres classiques de la cuisine de par chez nous ou de plusloin, mais... mais j'aime aussi m'amuser, je l'ai déjà dit souventici. S'amuser en cuisine ne fait de mal à personne, même pas à cesclassiques qui survivront facilement à mes petits détournements. Ducoup il m'arrive de me clafouter autre chose que la cerise, mehoumousser pas seulement le pois chiche et quicher des choses bienplus inattendues que des lardons... Et si je garde le nom c'est justepar facilité pour que ceux qui me lisent quand je dis clafoutisimaginent une jolie tarte, houmous une tartinade tout en douceur etparfum et quiche... eh ben quelque chose qui y ressemble aussi !
Tout ?a n'est pas grave d'ailleurs etje ne suis pas au bout de mes amusements ! Et comme Nicolas, moncomplice de cuisine, semble lui aussi facétieux et prendre duplaisir à s'amuser en cuisine, quand il m'a dit et si on se faisaitdes scones aux courgettes et au fromage ? Je me suis posé uneseule question, est-ce que ?a va être bon ? En attendant qu'unautre de ces jours prochains nous préparions des scones tels qu'onles déguste du c?té de la perfide Albion !
Nos scones aux courgettes et au fromage
Ingrédients pour 8 scones : 300 gde farine - 20g de sucre en poudre - 1 càc de levure chimique – ½càc de bicarbonate - 4 tiges d'origan effeuillé - 120g de beurre trèsfroid - 1 ?uf - 1 yaourt grec (120g) - 90g de courgette - 100g decheddar r?pé - 60g de feta – sel et poivre
Lavez et séchez la courgette avant dela r?per avec une r?pe à gros trous. ?pongez-la dans du papierabsorbant pendant 5 bonnes minutes. Mélangez-la ensuite avec unecuillère à soupe de farine. 
Mélangez dans un saladier, toute lafarine restante avec la levure, le sucre, le bicarbonate et l'origan.Ajoutez le beurre coupé en petits cubes et travaillez le tout dubout des doigts pour obtenir une sorte de sable bien fin. 
Battez l'?uf et le yaourt dans un bol.Versez ce mélange dans le saladier et mélangez le tout.
Ajoutez la feta émiettée, lacourgette et les 2/3 du cheddar. Salez comme il faut et poivrezgénéreusement. La p?te ne doit pas coller aux doigts, sinonajoutez un peu de farine. 
Placez la p?te sur une feuille depapier sulfurisé. Donnez-lui une forme de disque de 20 cm dediamètre environ. Parsemez le cheddar restant puis coupez 8 avec ungrand couteau en essayant de séparer les portions. Faites glisser lepapier sulfurisé sur une plaque allant au four.
Enfournez dans un four préchauffé à180? pendant une trentaine de minutes. Si les scones dorent tropvite, baissez la température à 160?. Au bout d'une vingtaine deminutes vous pouvez sortir la plaque et séparer légèrement lesparts pour qu'elles dorent bien aussi au centre.
Mais pourquoi, de l'ananas dans unepizza ??? est-ce que je vous raconte ?a...

vendredi 5 juin 2020

Punch de rhum mangue passion et avocat crevettes croustillants pour un quatrième accord mets et...

Aujourd'hui nous avons pléthore defruits exotiques à notre disposition mais je me souviens encore deleur arrivée sur les marchés du temps... Il devait y avoir encorequelques dinosaures qui courraient dans les allées de ces marchésen même temps que nous allions y faire nos courses en famille... Etpourtant ces fruits poussaient dans nos Antilles depuis fort fortlongtemps, un peu comme s'ils attendaient que nous voulions enfin lesdécouvrir. 
Un peu comme ces mangues et ces fruitsde la passion qui aujourd'hui font définitivement partie de nosétals, sans doute d'ailleurs deux de mes fruits exotiques préférés.Deux fruits que les rhums de Ced' ont eu la bonne idée d'associerdans un de leurs punch de rhum !
Ce sont peut-être mes préférésparce que je trouve que ces deux-là se complètent parfaitement,l'un apporte sa douceur, la mangue, et l'autre son c?té acidulé,le fruits de la passion, et tous deux leurs parfums exotiques.
C'est donc sans surprise ce punch-là,avec sa mangue presque confiturée accompagné de la fra?cheur lefruit de la passion et d'une pointe de vanille Bourbon de Madagascar,qui restera comme un de mes préférés de la sélection que m'aconfié Ti Ced pour que j'imagine un nouveau petit accord.
Et cette fois je ne me suis paslongtemps demandé avec quoi j'avais envie d'associer ce joli punchde rhum mangue passion, j'ai eu envie de l'associer à la douceur del'avocat et aux saveurs des crevettes en proposant de le dégusteravec un avocat crevette à ma manière, tout en douceur, en saveurset en... croquant !
Avocat crevettes croustillants
Pour les avocats : 2 avocats pastrop m?rs – 2 ?ufs – 90g de chapelure (j'ai utilisé du panko)– 20g de ma?zena – ¼ de càc de flocons de piment – 1citonvert - sel
Pour les crevettes : 16 bellescrevettes ou gambas cuites et décortiqués – 2 jaunes d’?ufs –180g de farine – 60g de ma?zena – 30cl d'eau glacée (vouspouvez utiliser de l'eau gazeuse) - sel et poivre
Coupez les avocats en deux, enlevez lesnoyaux, taillez-les en tranches puis enlevez la peau. Citronnez lesmorceaux d'avocat avec le citron vert.
Fouettez les ?ufs dans une assiettecreuse. Mélangez la chapelure, la ma?zena, le piment et un peu desel dans une deuxième assiette creuse.
Préparez la tempura pour lescrevettes. Fouettez dans un petit saladier les jaunes d’?ufs etl'eau. Ajoutez la farine et la ma?zena et mélangez rapidement letout.
Trempez alors les crevettes dans cettep?te et faites-les cuire dans un bain d'huile à 180° jusqu'à ceque la p?te soit bien croustillante. Déposez-les sur une feuille depapier absorbant.
Pendant la cuisson des crevettes,passez successivement les tranches d'avocat dans l’?uf puis dansla chapelure et recommencez cette opération une deuxième fois.Réservez les tranches sur une assiette.
Faites alors frire les avocats dansl'huile à 180°
Servez l'avocat et les crevettes avecdes tranches de citron vert et des fruits de la passion et bien s?raccompagnez le tout avec le Ti Arrangés de Ced’ mangue passion.
« L'abus d'alcool est dangereuxpour la santé, à boire avec modération »
Article sponsorisé
Mais pourquoi, je me demande lequel jevais re-go?ter maintenant ? est-ce que je vous raconte ?a...